MOT DU COORDONNATEUR

 

 

Après plus de quatre décennies de conflits armés et d’instabilités sociopolitiques qui ont sapé les fondements de son existence en tant que Etat, le Tchad a su se reconstituer pour reprendre sa place dans le concert des nations et connaît aujourd’hui une situation apaisée. Cette évolution positive est la résultante de la vision d’un homme, Son Excellence Idriss Deby Itno qui, depuis le premier décembre 1990 n’a cessé d’entreprendre des actions pour faire reculer les bornes de l’extrême pauvreté. Ainsi sous sa clairvoyance, de mesures et de réformes initiées et mises en œuvre par son gouvernement avec l’appui de la communauté internationale ont permis d’enregistrer des résultats appréciables sur tous les plans. Toutefois, il reste des progrès à faire au sujet de la sécurité intérieure et de la perception qu’ont les citoyens tchadiens vis-à-vis de leurs forces de sécurité intérieures (FSI) que sont la Police Nationale, la Gendarmerie nationale et la Garde Nationale et Nomade du Tchad.

De 2010 à 2016, avec l’appui technique et financier de l’Union européenne, un important projet, le Projet d’Appui à la Reforme des Forces de Sécurité Intérieures (PAFSI) a été mis en œuvre et a obtenu des résultats qui sont à ce jour unanimement reconnus par tous les acteurs de la sécurité intérieure.

Aujourd’hui le PAASIT (Projet d’Appui à l’Amélioration de la Sécurité Intérieure au Tchad), toujours sur financement de l’Union Européenne, prend le relais pour relever les défis de la gouvernance de la sécurité intérieures comme bien public de qualité et nécessitant le renforcement des liens entre les citoyens et les FSI.

La sécurité est effectivement l’affaire de tous ; c’est pour quoi un volet entier du PAASIT consiste à créer un rapprochement entre la population et les forces de sécurité intérieure au moyen des fora et d’autres initiatives comme le Conseil Local de Sécurité et de la Prévention de la Délinquance (CLSPD) notamment pour apporter une solution aux problèmes du quotidien rencontrés.

Les défis sont nombreux en somme, mais je n’ai aucun doute que l’équipe qui compose le PAASIT saura les relever avec brio et aller encore plus loin dans le succès et obtenir des résultats durables et à la hauteur des objectifs fixés dans la convention de financement signée dans le cadre du 11e FED (Fonds Européen de Développement) entre la Commission Européenne et la République du Tchad le 07 septembre 2017 et dont le montant est de 20.000.000€.

 

Contrôleur General de la Police

Abdoulaye Georges Moyalta

 

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial

Vous pouvez nous suivre!